Estac Troyes

Pros

Comme le Rocher, l’AS Monaco reste solide

Jeudi 07 Décembre 2017 à 19h34

Le prochain adversaire de l’Estac a réussi la saison passée une énorme performance. Avec 95 points et 107 buts marqués, il a acquis de haute lutte le titre de champion de France, devançant de huit points le champion sortant, le Paris Saint-Germain, qui avait été sacré avec un total record de 96 unités. Sportivement, on pensait alors que la rivalité à venir entre Parisiens et Monégasques augurait d’une édition 2017-2018 superbe en charge émotionnelle. Malheureusement, l’ASM aura vu partir ses meilleurs joueurs : Bernardo Silva, Benjamin Mendy, Tiémoué Bakayoko, Nabil Dirar, Abdou Diallo, Valère Germain, sans oublier Corentin Jean, avant de céder Kylian Mbappé à son grand rival parisien. Dans ces circonstances, il était évident que les forces en présence n’étaient plus aussi équilibrées qu’elles auraient pu paraître. Certes, le club de la Principauté a contrebalancé en recrutant quelques éléments d’avenir et de grande qualité. Il a aussi heureusement conservé les Fabinho, Falcao, Djibril Sidibé, Thomas Lemar, Subasic, Glik, Jemerson, Carrillo ou Moutinho, mais aussi son coach, Leonardo Jardim à qui les Chinois faisaient pourtant les yeux doux. Si l’ASM joue toujours dans le haut du tableau, elle est pourtant d’ores-et-déjà décrochée dans la course au titre, avec un retard accusant déjà 9 points sur le PSG et à égalité avec les deux Olympiques, Lyon et Marseille, pour la seconde place ou, au minimum, une position sur le podium. Quant à la Ligue des Champions, l’aventure aura tourné court, les Monégasques ne réussissant même pas à décrocher l’accessit de l’Europa League. Dire maintenant que Monaco n’aura plus grand-chose à jouer, c’est mal connaître les ambitions d’un club qui doit se consacrer à une nouvelle qualification en Ligue des Champions en visant la seconde place, mais aussi à l’obtention d’une coupe nationale. Monaco n’a plus remporté la moindre coupe depuis la Coupe de la Ligue en 2013, tandis que sa plus récente Coupe de France remonte à l’année 1991. Le Rocher reste solide.

ASSOCIATION SPORTIVE DE MONACO FOOTBALL CLUB

Date de fondation : 1924.

Statut : SA (loi monégasque)

Budget prévisionnel : 175 M€.

Président : Dmitry Rybolovlev

Stade : Louis II – 18 521 places.

Palmarès : Champion de France de Ligue 1 : 1961, 1963, 1978, 1982, 1988, 1997, 2000, 2017 -  Vainqueur Coupe de France : 1960, 1963, 1980, 1985, 1991 - Vainqueur Coupe de la Ligue : 2003 – Vainqueur du Trophée des Champions : 1997, 2000 – Champion de France de Ligue 2 : 2013 – Finaliste de la Champions League 2004 – Finaliste de la Coupe des Vainqueurs de Coupe : 1992.

Les cinq dernières saisons : 2012-2013 L2 : 1er –  2013-2014 L1 : 2e – 2014-2015 L1 : 3e – 2015-2016 L1 : 3e – 2016-2017 L1 : 1er.

Classement final 2016-2017 : 1er L1– 95 pts – 38 matches – 30 victoires – 5 nuls - 3 défaites – 107 bp – 31 bc.

Staff technique – Entraîneur : Leonardo Jardim – Entraîneurs-adjoints : José Barros et Antonio Viera – Entraîneur des gardiens : André Amitrano – Préparateurs physiques : Nelson Caldeira er Caelo Spignoli.

Principaux joueurs : Danijel Subasic, Jemerson, Jorge, Djibril Sidibé, Andrea Raggi, Kamil Glick,  Almamy Touré, Fabinho, Rachid Ghezzal, Joao Moutinho, Youri Tielemans, Tony Lopes, Thomas Lemar, Gabriel Boschilia, Adama Traoré, Radamel Falcao, Steven Jovetic, Guido Carrillo, Keita Baldé,  Adama Diakhaby.     

Les dix derniers résultats : Lille-Monaco : 0-4, Monaco-Montpellier : 1-1, Lyon-Monaco : 3-2, Monaco-Caen : 2-0, Bordeaux-Monaco : 0-2, Monaco-Guingamp : 6-0, Amiens-Monaco : 1-1, Monaco-Paris SG : 1-2, Nantes-Monaco : 1-2, Monaco-Angers : 1-0.

Classement actuel : 3e – 32 pts – 16 matches – 10 victoires – 2 nuls - 4 défaites – 37 bp – 16 bc.

 

LE DERNIER MONACO-TROYES

20 février 2016 – 27e journée de Ligue 1

AS MONACO-ESTAC : 3-1 (0-0)

Stade Louis II – 5 650 spectateurs – Arbitre : Johan Hamel, assisté d’Anthony Brémont et Bertrand Jouannaud - 4e arbitre : Alexandre Perreau Niel.

Buts : Carrillo (25’et 37’) et Mbappé (90’+3) pour Monaco, Guèye (80’) pour l’Estac.

Avertissements : Toulalan (43’) et Bakayoko (83’) pour Monaco.

Monaco : Subasic – Raggi, Wallace, Carvalho, Echiejile – Toulalan, Bakayoko – Love (Mbappé 73’), Lemar (Bahlouli 86’), Costa – Carrillo (L. Traoré 90’). Entraîneur : Leonardo Jardim

Estac : Dreyer – Karaboué, Ngcongca, Veskovac, Mavinga – Pi, Nivet – Azamoum (Hümmet 80’), Ben Saada (Darbion 64’), Camus (Court 80’) – Guèye. Entraîneur : Mohamed Bradja, Michel Padovani et Olivier Tingry.