Estac Troyes

Infos club

Communiqué officiel : L’Équipe, drôle de timing

Samedi 25 Novembre 2017 à 12h52

En réaction à la publication dans l’Équipe du jour, qui fait état d’une possible reprise de l’ESTAC, le Président Daniel MASONI précise : 

 

«  Je m’étonne toujours de voir ce type de publication jour de match, quand les enjeux sportifs me semblent être bien plus importants q’une hypothétique vente du club. En l’état, je n’y vois guère plus qu’une tentative de destabilisation, qui, j’en suis désolé n’aura pas d’écho auprès des différentes parties prenantes qui composent mon club.

En tout état de cause, je me permettrais de clarifier certains points évoqués dans cet article plein d’affabulations et d’incohérences. Il semble bien naïf de relayer cette vraie fausse vente, en rappelant que les accords de confidentialités, comme ils ont été évoqués en tête d’article, qui bordent ce type de négociations tiennent, bien à l’écart de toute médiatisation les éventuels repreneurs les plus sérieux.

En outre, les échanges relayés, initialement transmis à l’intéressé, font partie d’un processus normal de contact, avec la volonté de filtrer, justement, toutes les pistes les plus farfelues. Je regrette que soit cité, en parallèle de cette piste de rachat fantasque, le commissaire aux comptes de l’ESTAC, qui rappelons-le, dispose de responsabilités légales qui ne doivent pas être altérées par ce type de publications.

Je préciserais, également, que les chiffres évoqués, si nous n’étions pas un jour de match, prêteraient à sourire. Et je rassurerais tout le monde, en confirmant que, à profil équivalent, si un potentiel acheteur me proposait 10M d’euros, je n’irais pas m’engager avec celui qui en propose 7. Si je suis flatté que mon club suscite l’intérêt, je n’en demeure pas moins très exigeant quant à l’intégrité et le sérieux des potentiels intéressés. 

Je tenais enfin à clarifier le dernier point, qui fait état d’un climat qualifié de « tendu » entre le club et les collectivités, qui, encore une fois, est totalement faux et spéculatif, alors que le club travaille avec la ville de Troyes et son agglomération, dans des conditions excellentes, et ce, à tous les niveaux de responsabilités. 

S’il n’était pas question d’un timing absolument néfaste, ces allégations prêteraient presque à rire. En l’état, les responsabilités vont être déterminées dans cette tentative de destabilisation d’un groupe de joueurs et d’un club qui s’apprêtent à traverser une période sportive très importante pour atteindre les objectifs de maintien. » 

 

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac