Estac Troyes

Pros

Retour sur les 600 matches troyens de Ligue 1

Lundi 13 Novembre 2017 à 15h41

 

Dans l’histoire du football troyen, les incursions en Ligue 1 (ou en 1re Division) sont évidemment plus rares que les présences en Ligue 2 (ou 2e Division). Cependant la saison actuelle est tout de même la 17e ! Cela positionne Troyes au 31e rang du classement des villes et clubs ayant évolué en Ligue 1, à égalité avec Caen, très loin bien-sûr de Marseille, 68 saisons, Sochaux, 66, et Bordeaux et Saint-Etienne, 65, mais dans le sillage de Rouen et Saint-Ouen (Red Star), 19, et devant Sète, 16, Laval, Brest, Lorient et Ajaccio (AC Ajaccio), 13, Guingamp, 12, etc. Samedi dernier, en recevant le RC Strasbourg, l’Estac a joué le 600e match troyen de l’histoire. L’occasion de détailler le bila

304 matches pour l’Estac

Dans le détail, ces 600 matches dans l’élite du football français, ont été disputés par les trois clubs professionnels de Troyes : l’ASTS (Association Sportive Troyes Sainte-Savine, de 1954 à 1956 et en 1960-1961), 106, le TAF (Troyes Aube Football, de 1973 à 1978), 19, 0, et l’Estac (Espérance Sportive Troyes Aube Champagne), 304 (dont 34 sous l’appellation Atac, Association Troyes Aube Champagne).

Sur ce total de 600 matches, les Troyens en ont gagnés 155 et ont obtenu 157 nuls. Ils ont perdu 288 matches, soit moins de la moitié des rencontres disputés (48%). Ils ont marqué 674 buts mais en ont encaissés 994.

On relèvera enfin que l’Estac, comprise la saison jouée sous l’appellation Atac, sur ses 304 matches, compte 77 victoires, 84 nuls et 143 défaites, au cours desquels elle a marqué 303 buts et en a encaissés 442.

Le premier match troyen en Ligue 1 (Première Division)

22 août 1954 – ASTS-FC METZ : 0-1 (0-0)

Stade de l’Aube – Temps ensoleillé, bon terrain – 6 642 spectateurs – Recette :  1 756 000 francs     Arbitre : Louis Fauquembergue, assisté de Maurice Bondon et Marcel Etesse.

But : Acosta (88’) pour Metz.

ASTS : Landi – Thuane, Pordié, Czapski – Thomas, Delcampe – Pietrzyk, Flamion, Bessonart, Ben Tifour, Winkler. Entraîneur : Roger Courtois.

FC Metz : Corraza – Burda, Dosdat, Raphaël Jurilli – Fuchs, Grabkowiak – Marchal, Imbernom, Acosta, Wattebled, Linkenheld. Entraîneur : Emile Rummelhardt.

Ci-dessus, l'ASTS 1954-1955, en match amical, avant l'ouverture du championnat, contre l'équipe autrichienne du Wiener SC, au Stade de l'Aube. 

De gauche à droite, au premier rang : Saghir, Flamion, Bessonart, Ben Tifour, Winkler, Landi. Accroupis : Roger Courtois (entraîneur), Davério, Thuane, Thomas, Pordié, Delcampe, Czapski, Piétrzyk. 

Le 100e match

22 avril 1961 (32e journée) – STADE DE REIMS-ASTS : 3-1 (2-0)

Reims – Stade Auguste-Delaune – Excellent terrain – 5 757 spectateurs - Arbitre : Maurice Chavigny, assisté de Jérôme Morello et x.

Buts : Sauvage (3’), Piantoni (33’) et Vincent (89’) pour Reims, Keller (69’) pour l’ASTS.

Stade de Reims : Colonna – Wendling, Rodzik, Dubaële – Muller, Siatka – Glovacki, Piantoni, Kopa, Sauvage, Vincent – Entraîneur : Albert Batteux.

 ASTS : Versini – Kuhnapfel, Artélésa, Jacques Diébold – Curyl, Raymond Lipiec – Stopyra, Delaporte, Keller, Stojaspal, Steibel. Entraîneur : Roger Courtois.

L'ASTS version 1960-1961 - De gauche à droite, au premier rang : J. Stopyra, Baden, Keller, Stojaspal, Curyl. Debout : Versini, Jac. Diébold, Artélésa, Kunhapfel, Kerroum, Fautré. 

Le 200e match

6 décembre 1975 (18e journée) – TAF-AS NANCY-LORRAINE : 3-0 (2-0)

Stade de l’Aube – Temps humide et brumeux, pelouse très souple – Bon éclairage.

Buts : Diallo (38’), Differding (40’) et Thoirain (72’ sp) pour le TAF.

TAF : Formici – Differding, Jacques, Grégoire, Le Lamer – Dos Santos, Thoirain – Martinez, Tota, Petkovic, Diallo (Dumat 72’). Entraîneur : René Cédolin.

AS Nancy-Lorraine : Bernhard – Palka, Caron, Curbello, Raczinsky – Rora, Rubio – Di Caro, Barret, Cohuet, Rouyer. Entraîneur : Antoine Redin.

Le TAF 1975-1976 - De gauche à droite, au 1er rang : Watteau, Dojcinovski, Thoirain, Richard, Giachello, G. Pleimelding, Dumat, Dos Santos, Le Petkovic. Debout : Jean Saupin (entraîneur-adjoint), Jacques Diébold (entraîneur-adjoint), Manet, Le Lamer, Hodoul, Zorzetto, Differding, Jacques, Grégoire, Formici, René Cédolin (entraîneur)

Le 300e match

20 août 1999 (4e journée) – ATAC-RC STRASBOURG : 2-1 (1-0)

Stade de l’Aube – Pelouse en bon état – 11 834 spectateurs – Arbitre : Hervé Piccirillo assisté de Corine Lagrange et Jérôme Feillel, 4e arbitre : Jean-Marc Bonnin.

Buts : Ghazi (24’) et Boutal (86’) pour l’Atac, Echouafni (81’) pour Strasbourg.

Avertissements : Hamed (29’) et E. Thomas (80’) pour l’Atac, Zitelli (4’) et Garay (90’) pour Strasbourg.

Atac : Heurtebis – Hamed, Berthé (Diawara 63’), E. Thomas, Jézierski – Arpinon (Lang 72’) (Saïfi 78’), Adam, Rival – Djukic, Ghazi, Boutal. Entraîneur : Alain Perrin.

RC Strasbourg : Vencel – Njanka, Hemdani, Bertin, Nielsen – Echouafni, Beye, Ndo (Garay 59’), Zitelli (Marsiglia 83’) – Haas (Belloso 59’), Luyindula. Entraîneur : Pierre Mankowski.

L'Atac 1999-2000 - De gauche à droite, au 1er rang : Serge Romano (entraîneur-adjoint), Bradja, Boutal, Hamed, Christian Jahan (préparateur physique), Arpinon, Akiana, D. Mendy, Nicolas Plotton (kinésithérapeute). Au 2e rang : Lalisse, E. Thomas, Zavagno, Saïfi, Daniel Vacelet (Président), Alain Perrin (entraîneur), Mahdaoui, Monier, Rival, Zeitoun. Au 3e rang : Wéber, Berthé, Fugen, Diawara, Jézieski, Heurtebis, Djukic, Lobé, Ghazi, Adam, Nicolas Dehon (entraîneur des gardiens)  

Le 400e match

10 août 2002 (2e journée) – STADE RENNAIS-ESTAC : 0-0

Rennes - Stade de la Route de Lorient – 17 104 spectateurs – Arbitre : Bruno Ruffray, assisté d’Erick Ortega et Jean-Claude Lefranc, 4e arbitre : Pierre Tavelet.

Avertissements : Fleurquin (50’), Delaye (56’), Loeschbor (59’) et Monterrubio (64’) pour Rennes, Méniri (69’) pour l’Estac.

Stade Rennais : Cech – Escudé, Arribagé, Réveillère, Loeschbor – Sorlin, Battles, Delaye, Fleurquin – Monterrubio (Piquionne 67’), Ivanov. Entraîneur : Philippe Bergeroo.

Estac : Heurtebis – Hamed, Méniri, Berthé, Bradja – Tourenne, M. Leroy, Amzine, Florentin (Linarès 80’) – Goussé (Bangoura 87’), Ghazi (Niang 63’). Entraîneur : Jacky Bonnevay.

L'Estac, saison 2002-2003 - De gauche à droite, au 1e rang : Nicolas Dehon (entraîneur des gardiens), Lubamba, Hamed, Carle, Nivet, M. Leoy, Angel Masoni (président de l'Association), Ziani, Adam, Amzine, Berthé, Stéphane Puech (kinésithérapeute). Au 2e rang : José Pinot (entraîneur-adjoint), Ghazi, Diawara, Danjou, Méniri, Jasky Bonnevay (entraîneur), Daniel Vacelet (président), Alain Plet (directeur administratif), Tourenne, Florentin, Bangoura, D. Vairelles, Christian Jahan (préparateur physique). Au 3e rang : Heurlié, Goussé, Akrour, Niang, Sanz, Heurtebis, Saïfi, Piana, Zambernardi, Bradja, Cassard.

Le 500e match

24 février 2007 (26e journée) – ESTAC-FC LORIENT : 3-0 (2-0)

Stade de l’Aube – 9 485 spectateurs – Arbitre : Stéphane Moulin, assisté de Fredji Haechay et Philippe Larose, 4e arbitre : Sébastien Desiage.

Buts : Danic (1’ et 71’) et Gigliotti (39’) pour l’Estac.

Avertissements : Gigliotti (52’) pour l’Estac, Saïfi (66’) pour Lorient.

Estac : Le Crom – Martins Ferreira, Paisley, Faye, Enza-Yamissi – Matuidi, Barbosa (Jaziri 88’), Lachuer, Nivet – Gigliotti (Bangoura 69’), Danic (Lacourt 81’). Entraîneur : Jean-Marc Furlan.

FC Lorient : Riou – Jallet, Morel (Moullec 46’), Marchal, Ciani – Ewolo (Taïder 74’), Namouchi, Abriel, Saïfi – Le Pen, Gignac (Bourhani 56’). Entraîneur : Christian Gourcuff.

L'Estac 2006-2007 - De gauche à droite, au 1e rang : Stéphane Puech (kinésithérapeute), Dallet, Berkak, Bangoura, Gigliotti, Danic, Matuidi, Montéro, Fabien Larre (kinésithérapeute). Au 2e rang : Guillaume Marie (préparateur physique), Faivre, Enza-Yamissi, Nivet, Philippe Pichery (président de l'Association), Thierry Gomez (président), Henri Camous (directeur général), Lachuer, Ferreira, Obbadi, Carlos De Jésus (intendant). Au 3e rang : Djukic (entraîneur-adjoint), Saganowski, Kouassi, Amzine, Noureddine Bouachera (entraîneur-adjoint), Jean-Marc Furlan (entraîneur), Zacharia Alaoui (entraîneur des gardiens), Guillaume, Barbosa, Jaziri, Thierry Bocquet (entraîneur de la réserve). Au 4e ang : Grau, Michelot, Boucansaud, Weldon, Sanz, Ba, Le Crom, Faye, Drouin, N'Dour, Paisley, Souyeux, Westberg.