Estac Troyes

Pros

Christophe Hérelle : « Je vis mon rêve de jouer en Ligue 1 »

Mercredi 11 Octobre 2017 à 17h50

Il a été l’une des grandes révélations de la saison dernière et l’un des principaux artisans de l’accession en Ligue 1 Conforama : Christophe Hérelle vient de découvrir le haut-niveau et il continue d’étonner, si tant est qu’à son sujet on puisse parler d’étonnement.  L’ex-cristolien est en passe de se muer en véritable joueur de L1, un défenseur dont la sobriété n’a d’égal que l’efficacité. Jusqu’à présent, la défense troyenne y a trouvé son compte, et, avec l’expérience, à 25 ans, Christophe pourrait bien figurer parmi les meilleurs du poste de ce championnat.

Christophe, le championnat retrouve ses droits ce samedi après deux semaines de trêve. Comment prend-on ces pauses obligées quand on n’est pas international ?

Ce n’est pas évident. On s’entraîne pour jouer. C’est donc frustrant quand il n’y a pas de match officiel. En dehors de ces considérations, on a bien profité, on a récupéré et on s’est préparé pour aller affronter les Lillois, chez eux, samedi.

L’Estac vient d’aligner deux succès consécutifs en Ligue 1, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le 11 mai 2013 et sa victoire 1-0 à l’AC Ajaccio, une semaine après avoir battu Evian TG au Stade de l’Aube, 1-0. Ces succès ont été obtenus sans prendre de but à Metz et en n’en concédant qu’un contre Saint-Etienne. De quoi dire que ceux-ci ont été bâtis sur la sureté de la défense troyenne ?

Je le pense, oui. Si on a répondu présent pour bien défendre, c’est pour bien attaquer. On doit conserver cette tactique défensive si nous voulons rester à la place qui est la nôtre dans le classement et rééditer ce genre de performance.

Une défense solide, est-ce la clé du maintien ?

Ça ne tient pas qu’à ça mais c’est un élément très important si on veut prendre moins de buts et obtenir plus de bons résultats.

Vous découvrez la Ligue 1 et son rythme, supérieur à celui de la Ligue 2. Et pourtant vous donnez l’impression de vous être vite adapté et d’avoir encore progressé…

Quand on parle défense, ce n’est pas que la ligne arrière qui est en cause. C’est toute l’équipe et son bloc qui doit être solide. Je crois avoir bien commencé. Je me sens bien. J’avais toujours rêvé de jouer en Ligue 1 et je vis ce rêve. C’est fabuleux. En vérité, je ne me pose pas de question et je me lâche, tout comme mes coéquipiers. Il faut continuer comme ça.

On peut donc dire que vous êtes devenu un joueur de Ligue 1 et que vous évoluez à votre niveau ?

(il hésite) On va dire que oui. Mais il faudra encore jouer davantage de matches à ce niveau pour en être sûr. J’ai longtemps lutté pour en arriver là. Pour le moment, je ne pense qu’à une chose : ne pas descendre et aider ce club qui, durant ces dernières années, n’a cessé de faire l’ascenseur, à se maintenir. Il nous faut réussir le maximum de bons résultats, chaque week-end. A nous d’essayer de réussir une série de victoires et d’aller chercher des points à Lille.

Comment réagissez-vous à l’idée de vous mesurer aux plus grands attaquants du championnat, les Cavani, Neymar, Falcao, et autres Balotelli ?

C’est excitant. Après, il faut respecter ces joueurs-là, ce sont des grands joueurs, mais il ne faut pas avoir peur d’eux. Si on est en Ligue 1 Conforama, c’est qu’on le mérite. On doit bien défendre et saisir les opportunités qui se présenteront. Si c’est pour se dire qu’on va perdre, ça ne va pas le faire.

Ce déplacement à Lille samedi s’annonce compliqué. Le LOSC n’a pas réussi son début de championnat. Il est même classé derrière nous. Les joueurs de Marcelo Bielsa vont attendre l’Estac en se disant que le promu est l’adversaire idéal pour se lancer. Comme défenseur, vous allez vous trouver de nouveau très sollicité…

C’est clair qu’il faut s’attendre à un match difficile. Compte-tenu de ce qui s’est passé à Amiens avec leurs supporters, les Lillois vont vouloir faire un bon résultat chez eux. Nous devrons rester lucides et faire preuve d’humilité, être en place défensivement, former un bloc et être efficace dans les deux surfaces.