Estac Troyes

Fil infos

Les U19 forcent la décision

Dimanche 08 Octobre 2017 à 19h14

Et de quatre ! Les U19 Nationaux viennent d'ajouter une quatrième victoire consécutive à leur tableau de chasse en gagnant cet après-midi au complexe Henri-Terré contre une bonne équipe du FC Sochaux, 1-0.  Quatre succès venant après quatre nuls, si bien que les joueurs de Carlos Lopez sont toujours invaincus après huit journées.

Vaincre Sochaux, l'un des meilleurs centres de formation français est toujours une référence. Ce succès troyen permet donc de situer le centre troyen. Il faut toutefois reconnaître que les deux équipes étaient très proches l'une de l'autre cet après-midi et que cela s'est joué à peu de choses. Bien qu'intéressante et agréable à suivre, la première mi-temps, équilibrée, ne déboucha pas sur des situations de but suffisamment nettes pour être rapportées. Entre deux équipes qui s'efforçaient de construire mais qui s'annihilaient mutuellement, le score au repos, 0-0, paraissait logique. 

La seconde période semblait repartie sur le même schéma. Toutefois, l'Estac se montrait un peu plus entreprenante, un peu plus possessive. Offensivement toutefois, tout restait fermé. Sauf qu'à l'heure de jeu, les Troyens allaient rondement mener un contre depuis leur milieu de terrain et qui prenait corps côté gauche pour aboutir sur Zinédine Labyad infiltré dans la surface sochalienne. Un contrôle et une frappe plus tard et l'Estac passait devant (60'). Et allait le rester jusqu'au bout, les efforts doubistes continuant à rester vains.

La réaction de Carlos Lopez

" Entre deux équipes de centre de formation qui se sont tenues, le nul aurait pu refléter la physionomie du match. Offensivement, c'était mince et je voyais mal comment une équipe allait prendre l'ascendant sur l'autre. Les deux formations étaient du même calibre. Offensivement, aucune occasion. Des deux côtés, ça manquait dans ce domaine de talent. Le fait d'avoir changé un peu le dispositif et fait bouger quelques positions, a probablement été bénéfique. On a été un peu mieux, avec un peu plus l'avantage, et ça nous a réussi."

L'Estac alignait : Maamoucch - B. Abdallah, Mérah, Mambo, Nativel - Bombo (Dezothez 58'), Masson, Dominguès (Boana Idy 83') - Ben Ouabi, Z. Labyad, Mgomri (Ellé 70').