Estac Troyes

Pros

Orléans pour entretenir la flamme

Jeudi 05 Octobre 2017 à 23h07

Les Troyens vont souffler. La trêve internationale est arrivée au bon moment. Elle coupe pourtant l’élan de l’Estac qui venait d’enchaîner deux victoires consécutives en Ligue 1 Conforama, ce qui ne lui était plus arrivé depuis longtemps (saison 2012-2013). Mais la pause fera du bien, les physiques ayant été sollicités intensément. Jean-Louis Garcia a néanmoins souhaité revoir certaines choses et, en particulier, donner du temps de jeu aux éléments en manque de temps de jeu. Il déplace à Montargis ce vendredi, un groupe de 22 joueurs parmi lesquels on découvre les jeunes Clément Bénard et Bryan Mbeumo, deux des éléments les plus en vue régulièrement avec la réserve. Pour lui donner la réplique, l’Estac a choisi de s’adresser à l’US Orléans. Les Orléanais sont réputés pour la qualité de leur jeu. Ils ont bien débuté leur saison et ce sera également pour eux un test des plus intéressants.

Orléans, un bon sparring-partner

Troyens et Orléanais se sont déjà opposés cette saison. C’était en match de préparation, le 8 juillet. Les deux équipes avaient effectué leur stage d’avant-saison à Vichy et s’étaient arrêtées à Moulins sur le chemin du retour pour disputer une rencontre s’étant soldée sur un 0-0, dans une chaleur étouffante. Après 10 journées de championnat, les Orléanais comptent déjà 15 points et semblent partis pour une saison moins stressante que celle de leur saison précédente, parcourue en tant que promus, pour laquelle ils n’avaient obtenu leur maintien qu’après avoir remporté les barrages contre le 3e de National, le Paris FC. Des barrages qui, finalement, auront été inutiles à cause de la rétrogradation du SC Bastia. Située au 9e rang, l’équipe de Didier Ollé-Nicolle est même venue flirter avec les premières places puisqu’après sept journées, mi-septembre, elle était sur la 3e marche du podium. Elle a reculé depuis, ne remportant aucun des trois matches qui ont suivis, s’inclinant chez le Paris FC (0-1), concédant le nul 1-1 à domicile contre Tours, puis étant défaite, une nouvelle fois chez elle, par Valenciennes (3-4), alors qu’elle aura mené 2-0 puis 3-1. Karim Ziani, l’ancien international algérien, formé à l’Estac et devenu professionnel à Troyes, capitaine de l’USO, et ses coéquipiers, vont devoir se ressaisir.

Garder tout le monde concerné

Pour l’Estac, un groupe de 22 joueurs se déplace à Montargis. Samuel Grandsir, Adama Niane et Yehvann Diouf sont en sélection, Johann Obiang, Gabriel, Benjamin Nivet, Raphaël Cacérès, blessés. Mathieu Deplagne qui a manqué la réception de Saint-Etienne pour cause de suspension, retrouve le groupe, tout comme Stéphane Darbion qui a repris l’entraînement avec l’effectif ce jeudi matin. Jean-Louis Garcia profite de l’occasion pour adjoindre deux jeunes éléments évoluant avec réussite en réserve : le milieu de terrain relayeur Clément Bénard et l’attaquant Bryan Mbeumo. Relancer ceux qui ont moins joué ces derniers temps sera probablement la priorité de l’entraîneur de l’Estac, intégrer encore un peu plus Hyun-jun Suk devrait aussi faire partie des choix du staff troyen, partant du principe que quoi qu’il en soit, tout le monde aura à un moment ou à un autre sa pierre à apporter à l’édifice. C’est ce qu’on vient de vérifier lors des deux dernières rencontres de l’Estac et c’est ce qu’on devrait certainement encore constater dès la reprise des compétitions après la trêve alors que le programme va se trouver chargé avec l’entrée en Coupe de la Ligue.