Estac Troyes

Fil infos

Le petit exploit des U19

Dimanche 01 Octobre 2017 à 11h51

Les U19 Nationaux, pour le compte de leur championnat, se déplaçaient hier après-midi à Meyzieu, au centre de formation de l'Olympique Lyonnais pour y être opposés à leurs homologues du premier centre de formation français. Les Lyonnais, seconds du championnat, se sont inclinés 4-2 devant des Troyens qui ont parfaitement joué leur coup. Il faut dire qu'ils ne pouvaient pas mieux débuter puisqu'ils obtenaient un pénalty dès la première minute pour une faute sur Faiz Mattoir, ce qui leur permettait d'ouvrir le score par Djinor Boana Idy. L'ambition troyenne était bien visible. L'Estac dominait son sujet, à tel point qu'elle doublait la marque à la 20', sur un contre rondement mené, conclu par Esmaël Ben Ouabi.  On se doutait que les Gones ne pouvaient pas être sans réaction et celle-ci leur permettait de réduire l'écart avant la mi-temps (35').

Les débats étaient plus équilibrés en seconde période, mais les joueurs de Carlos Lopez soutenaient largement la comparaison. Ils allaient même se montrer plus réalistes quand Franck Ellé ajoutait un 3e but (65').  Les Olympiens ragissaient sept minutes plus tard et réduisaient de nouveau l'écart. Un but qui leur donnait de l'enthousiasme et l'impression qu'ils pouvaient égaliser. L'Estac devait alors défendre, mais bien défendre, sans paniquer. Les Aubois auront finalement l'ultime mot, à la 89', par Zinédine Labyad. Lyon ne pouvait que reconnaître sa défaite.

La réaction de Carlos Lopez 

" On était venu pour gagner. J'avais dit aux garçons que contre un tel adversaire, il fallait jouer. On a joué sur un terrain détrempé et il a plus durant tout le match. Cela ne nous a pas empêché de faire de bonnes choses. J'ai aimé la solidarité des garçons. Notre avance à la mi-temps était logique. On a bousculé nos adversaires, on a mis de la vitesse dans notre jeu. Notre jeu dans la profondeur les a gênés. La fin de match en revanche a été pénible. Nous ne procédions plus qu'en contres. Mais on a bien su gérer le match, avec un bloc défensif et un jeu de contres qui nous a souri en fin de rencontre. C'est une victoire mérité. Moralement, c'est bon pour la confiance. Les garçons ont toujours été dedans dans l'esprit."

L'Estac alignait : Maamouch - B. Abdallah, Djukic, Mérah, Nativel - Ellé, Masson (Bayéyé 84'), Dominguès (Brahimi 35') - Boana Idy (Z. Labyad 74'), Mattoire, Ben Ouabi.