Estac Troyes

Pros

L’adversaire : le coup de talon du Toulouse FC

Jeudi 07 Septembre 2017 à 18h46

Sur cette terre de rugby, le football a néanmoins toujours su trouver sa place. Le football professionnel y est né en 1937, avec le Football Club de Toulouse. Fin des années 60, il s’endort cependant, un moment maintenu artificiellement en vie grâce à une fusion avec… le Red Star, le club de Saint-Ouen, sous l’impulsion du « milliardaire rouge », Jean-Baptiste Doumeng, alors président. Le réveil sonnera en 1970, à l’occasion de la refonte des championnats. Une relance à l’initiative de Lillian Buzzichelli, PDG d’une importante entreprise d’engins et matériel de levage, qui créera l’US Toulouse, laquelle changera de nom en 1979 pour s’appeler le Toulouse Football Club, couramment dénommé le Téfécé. Le club toulousain montera en 1re Division en 1982 pour y rester jusqu’en 1994. Il aura tendance ensuite à pratiquer l’ascenseur jusqu’à une rétrogradation en National imposée par la DNCG en 2001. Il s’en relèvera vite, repris par Olivier Sadran, l’actuel président. Et en 2003, le Téfécé retrouve la Ligue 1 qu’il n’a depuis plus jamais quittée. Ces dernières saisons, le Téfécé s’est régulièrement trouvé en délicate posture. Il frôle à deux reprises la relégation, surtout en 2016 où il se retrouve au fond du classement mais va se sauver miraculeusement lors de l’ultime journée. L’homme du miracle s’appelle Pascal Dupraz, l’ancien coach d’Evian-Thonon-Gaillard, qui est nommé entraîneur à 10 journées de la fin alors que l’équipe compte 10 points de retard sur le premier non relégable. Personne dans l’histoire n’y était parvenu en partant de si loin. Avec sa gouaille, sa faconde, sa combativité, Dupraz galvanise ses joueurs, les supporters, et toute la ville de Toulouse. Avec son talent et sa science aussi, il va réussir. Sur la lancée, Toulouse y gagnera la saison dernière un maintien confortable. Cette année, le Téfécé est reparti pour une nouvelle campagne avec un effectif que son entraîneur est en train de bâtir en fonction de ses choix et aspirations. Le calendrier aura contraint les Toulousains à se déplacer à Monaco et au Paris SG, pour deux défaites, 3-2 et 6-2. Mais à domicile, ils auront fait le plein de points : 1-0 contre Montpellier et 3-2 devant Rennes. 

 

 

 

TOULOUSE FOOTBALL CLUB

 

Date de fondation : 1970 (FC Toulouse : 1937)

Statut :
 SASP

Budget prévisionnel : 35 M€

Président : Olivier Sadran

Stade : Stadium de Toulouse – 33 033 places

Palmarès : Champion de France de Ligue 2 : 1953 (FC Toulouse), 1982 et 2003 – Vainqueur Coupe de France : 1957 (FC Toulouse).

Les cinq dernières saisons : 2012-2013 L1 : 10e –  2013-2014 L1 : 9e – 2014-2015 L1 : 17e – 2015-2016 L1 : 17e – 2016-2017 L1 : 13e  

Classement final 2016-2017 : 13e – 44 pts – 38 matches – 10 victoires – 14 nuls - 14 défaites – 37 bp – 41 bc.

Staff technique – Entraîneur : Pascal Dupraz – Entraîneur-adjoint : Michaël Debève et David Barriac – Entraîneur des gardiens : André Biancarelli – Préparateur physique : Baptiste Hamid. 

 

Principaux joueurs : Alban Lafont, Kelvin Amian, Christopher Jullien, François Moubandjé, Yannick Cahuzac, Zinédine Machach, Wergiton Somalia, Jimmy Durmaz, Yann Bodiger, Alexis Blin, Giannelli Imbula, Corentin Jean, Yaya Sanogo, Ola Toivonen, Max-Alain Gradel, Andy Delort 




 

Résultats précédents : Monaco-Toulouse : 3-2, Toulouse-Montpellier : 1-0, Paris SG-Toulouse : 6-2, Toulouse-Rennes : 3-2.

Classement actuel : 10e – 6 pts – 4 matches – 2 victoires – 0 nul - 2 défaites – 8 bp – 11 bc.

 

 

Le dernier Estac-Toulouse : 

 

2 décembre 2015 – 16e journée de Ligue 1

Estac-Toulouse : 0-3 (0-1)

Stade de l’Aube – 10 183 spectateurs – Arbitre : Sébastien Moreira, assisté de Huseyin Ocak  et Philippe Jeanne – 4e arbitre : Mehdi Mokhtari.

Buts : Diop (2e), Akpra-Akpro (49’) et Pesic (86’) pour Toulouse.
Avertissements : Darbion (72’) pour l’Estac, Tisserand (31’) et Akpa-Akpro (82’) pour Toulouse.
Expulsions : Darbion (79’) pour l’Estac, Tisserand (66’) pour Toulouse.

Estac : Bernardoni – Martins Pereira, Saunier, J. Martial, M. Dabo – Ayasse, Pi (Bienvenu 75’) – Camus (Cabot 68’), Karaboué (Nivet 54’), Darbion – Jean. Entraîneur : Jean-Marc Furlan.

Toulouse : Lafont – Somalia, Tisserand, Diop, Matheus – Bodiger – Machach (Blin 86’), Trejo, Akpa-Akpro – Ben Yedder (Spajic 69’), Braithwaite (Pesic 69’). Entraîneur : Dominique Arribagé.