Estac Troyes

Fil infos

Les U19 repris sur le fil

Dimanche 03 Septembre 2017 à 19h42

Cinquième minute du temps additionnel et les U19 tiennent la victoire, 1-0, dans le derby champenois, sur le terrain du Stade de Reims. Ne reste plus que ce coup-franc en faveur des Rémois, excentré à 20 mètres côté droit. Le gardien de l'Estac, Yanis Mamouch parvient à repousser le ballon... sur sa barre. La tête rémoise qui suit terminera hélas au fond de ses filets. Reims a sauvé les meubles in extremis.

Les joueurs de Carlos Lopez avaient pris ce derby champenois par le bon bout. Leur avance dès la 20e minute de jeu grâce à la réalisation d'Esmail Ben Ouabi n'avait rien d'illogique. Bien en place, ils faisaient front et tenaient bien devant les initiatives adverses. La seconde période restait assez bien maîtrisée et le camp troyen s'apprêtait à célébrer le succès. Le temps additionnel lui sera fatal, comme la semaine dernière devant Drancy, puisque l'égalisation de leurs adversaires était également intervenue au bout de cinq minutes d'arrêts de jeu. Mais ce partage des points est encourageant et devrait leur apporter l'élan nécessaire pour décrocher dimanche prochain leur première victoire à domicile, malgré la qualité du Dijon FCO.

 

La réaction de Carlos Lopez

 

"C'est un match qu'on pouvait gagner. Mais une nouvelle fois, comme la semaine passée, on se fait rejoindre au bout d'un long temps additionnel. Je ne vois pas où les arbitres vont chercher ces longs arrêts de jeu. Malgré tout, les garçons ont fait un bon match, solide. Ils méritaient mieux sur les deux mi-temps. C'est intéressant. On a une équipe très jeune et inexpérimentée. Heureusement, les 2e année apportent de la stabilité et une certaine maîtrise. L'ensemble reste jeune et nerveux. On manque un peu de puissance dans les duels. On a des petits gabarits mais ça nous permet de donner de la vitesse. Il y a encore de quoi travailler."

 

L'Estac alignait : Maamouch - B. Abdallah, Mambo, Bayéyé, Nativel - Ellé, Brahimi - Mattoire, Ben Ouabi (Bachir 90'), Dezothez (André 60')- Z. Labyad.