Estac Troyes

Pros

ESTAC 0-1 Nantes : Déclarations d'après match

Dimanche 20 Août 2017 à 00h10

On s’y attendait, après leurs deux défaites consécutives, les Nantais allaient avoir la rage en venant à Troyes, et la volonté de débloquer leur compteur points. 

Dès l’entame du match ce sont eux qui se créaient la première occasion grâce à un coup-franc tiré par Lima, repris de la tête au second poteau par Djidji. Bien calé sur son montant droit, Mamadou Samassa repoussait le ballon (2’). Il fallait attendre la 26’ pour voir la première occasion troyenne, signée Benjamin Nivet. Le capitaine voyait sa frappe croisée puissante passer à côté du montant gauche de Tatarusanu. A la 35’, les Nantais étaient réduits à 10 : Awaziem était expulsé pour une faute sur Samuel Grandsir.

La seconde période n’aura pas connu plus d’occasions. Une première en faveur des Canaris avec un face à face entre Mamadou Samassa et Jules Iloki, remporté par le portier troyen. Une minute plus tard, c’est Benjamin Nivet qui voyait sa tête raser le montant droit de Ciprian Tatarutsanu.

Les deux formations peinaient à trouver la solution pour ouvrir le score, jusqu’à la 81’, où David Alcibiade centrait pour Emiliano Sala qui inscrivait l’unique but de la rencontre, d’une reprise de volée.

Ce soir, l’Estac s’incline et perd son premier match de la saison, mais ce n’est que le début. Connaissant l’état d’esprit de cette équipe, personne ne peut se permettre de douter de son envie et de sa détermination. Les Troyens vont travailler toute la semaine prochaine pour corriger ce qui n'a pas fonctionné ce soir, et réagir dès samedi prochain face à Bordeaux au stade du Matmut-Atlantique. 

Pour soutenir votre équipe au Stade de l’Aube, rendez-vous samedi 9 septembre à 20h pour la réception de Toulouse (date et horaire à confirmer, dans l’attente de la programmation télé). 

Claudio Ranieri (entraîneur nantais) : 

« C’est une victoire très importante pour nous après deux défaites. Je pense que nous avons fait un bon match, ainsi qu’une bonne entame de rencontre. Nous avons bien contrôlé le jeu, joué en contre-attaque, de la même façon que Troyes est habitué à le faire. Je suis satisfait de la façon dont nous remportons ce match ce soir. Concernant l’expulsion, je n’ai pas de commentaire à faire, c’est la décision de l’arbitre, et être arbitre est le métier le plus difficile du football. Ce soir, je suis d’autant plus satisfait que les joueurs qui ont remporté ce match sont des jeunes joueurs qui n’ont pas l’habitude de jouer en Ligue 1 et qui pour certains n’avaient pas participé aux matches amicaux. »  

 

Jean-Louis Garcia (entraîneur troyen) : 

« Je suis déçu. Nous n’avons pas fait le match que nous aurions dû faire. Nous avons fait une première demi-heure très moyenne, avec des Nantais plus pressants que nous. Nous avons eu du mal à faire des décalages, ce qui est habituellement notre force. Nous avons dominé le match territorialement en seconde période, mais c’était une domination stérile, avec beaucoup de déchets. Nous avons failli au niveau technique : sur 25 centres, nous n’en réussissons que 5. Nantes a su être réaliste et efficace, au contraire de nous qui avons manqué ce match. Ce genre de match, il faut savoir ne pas les perdre. Nous avons tout de même eu des occasions, comme la tête de Benjamin Nivet, mais ce n’était pas suffisant. Nous savions que nous devions être rigoureux et concentrés jusqu’à la fin parce que nous savions qu’ils étaient dangereux. Je ne discute par l’arbitrage, mais avant le but, il y a une faute non sifflée d’Emiliano Sala sur Oswaldo Vizcarrondo. Nous n’avions pas les moyens de faire mieux ce soir, il va falloir comprendre pourquoi. Nous n’étions pas assez rigoureux, concentrés et précis. Nous n’avons pas montré notre vrai visage, c’est embêtant. »

 

Christophe Hérelle (défenseur troyen) : 

« Nous n’avons pas joué comme d’habitude. Jouer simple est ce qui fait notre force à domicile, et nous ne l’avons pas fait ce soir. Jusqu’au but, nous étions solides défensivement. Nous nous sommes dit que si nous n’arrivions pas à marquer, il fallait au moins prendre un point. Nous n’avons pas su nous créer des occasions, nous avons déjoué. Ce soir, nous sommes tous déçus. A la mi-temps, le coach nous a dit de rester calmes et de jouer notre jeu, mais c’est rageant de ne pas y être arrivé. Il faudra maintenant tout faire pour faire un bon résultat à Bordeaux et prendre des points. Ce n’est que la première défaite du championnat, il y aura encore des matches difficiles et c’est dans ces moments là qu’il faut savoir rester soudés. »