Estac Troyes

Pros

OGC Nice 1 - 2 ESTAC : les déclas d'après-match

Vendredi 11 Août 2017 à 22h59

Quelle performance ! Les Troyens remportent leur premier match de Ligue 1 Conforama face à l'OGC Nice, avec la manière au terme d'une partie où l'ESTAC aura fait mieux que résister. Passé un premier quart d'heure difficile, les joueurs de Jean-Louis Garcia ont rapidement retrouvé le fil, et leur jeu, avant de ne créer les premières alertes sur les cages adverses. Il aura fallu deux jolis buts, après la pause, signés Adama Niane pour l'ouverture du score, puis Saïf-Eddine Khaoui à quelques minutes de la fin du temps réglementaire pour faire basculer le Gym, formation européenne de grande qualité. Les Azuréens auront bien tenté d'imposer leur supériorité technique dans cette partie, mais se sont systématiquement heurtés à une équipe troyenne rigoureuse, organisée et terriblement efficace. C'est une belle victoire obtenue ce soir, qui laisse présager d'une saison intéressante dans l'élite, même si la route est encore longue. Voici les déclarations d'après-match.

 

Jean-Louis Garcia (entraîneur de l'ESTAC) :

 

« Nous avons fait un véritable exploit ce soir, et en ne montrant pas uniquement que des qualités défensives et d’organisation. Nous avons fait preuve de qualité dans notre jeu, dans notre capacité à faire des mouvements collectifs, des attaques rapides. Bien entendu que nous étions organisés, nous avions décidé de les attendre et de fermer l’intérieur face à une équipe qui combine beaucoup. Ce soir, la prestation de mes joueurs est très satisfaisante. Nous venons de gagner chez une équipe qui va peut être se qualifier en Ligue des Champions et qui est l'une des meilleures équipes techniquement et collectivement de la Ligue 1.

Le score de 1-1 était un résultat fantastique, on était encore dans nos objectifs et en même temps on se doutait aussi que cette équipe allait pousser et peut être se déséquilibrer. Il fallait donc ne pas s’affoler, rester bien organisé et surtout essayer de profiter d’une ou deux situations pour trouver la faille. Bien sûr que nous avons eu du réalisme et un peu de réussite, Mamadou Samassa nous a également offert un double arrêt extraordinaire qui nous maintient dans le match, mais ce sont des faits importants pour aller chercher une victoire contre un tel adversaire.

Nous savons très bien que nous ne battrons pas toutes les équipes mais cette prestation nous conforte dans notre projet et idée de jeu. J’avais dit à mes joueurs avant le match que nous passions ce soir au révélateur du haut niveau, de la Ligue 1, et que si nous jouions à notre meilleur niveau, en respectant notre stratégie, je ne serais pas forcément inquiet. Je savais que nous avions les moyens de contrarier cette belle équipe niçoise, à quelques jours de leur possible qualification en Ligue des Champions et c’est ce qu’il sait passer.

Maintenant, comptez sur nous pour ne pas tomber dans l’excès de confiance avec ces 4 points. L’humilité doit être notre valeur principale et on va se remettre au travail dès mardi pour préparer la réception de Nantes et le déplacement à Bordeaux. Notre moteur c’est le plaisir je leur rappelle tous les jours, et c'est ce qui nous fait avancer. Aujourd’hui, nous nous appuyons sur le vécu commun depuis 12, 13 mois qui nous laisse à penser que nous sommes capable de faire des belles choses. »

 

Lucien Favre (entraîneur de l'OGC Nice) :

 

« Nous avons perdu ce soir mais c’est un match que nous pouvions aussi gagner. Nous avons eu des occasions, eux aussi. Ils marquent 2 buts mais ils ont également de belles opportunités. Ils étaient très bien regroupés et organisés. Ils ont fait peu de fautes et étaient difficiles à manœuvrer.

Il fallait rester patient, faire tourner le ballon pour trouver les intervalles. Il n’y a pas eu assez de fixation. Ce qui est embêtant, c’est que nous prenons deux buts, mais ce n’est pas une surprise pour moi. Rappelez-vous l’année passée à quoi tenaient les matches.

ils étaient dangereux à chaque contre et offensive, avec Grandsir et Niane, ça va assez vite sur chaque récupération. On voyait qu’ils pouvaient aller jusqu’au bout.

Il n’y a pas que du négatif, loin de là mais Il faut qu’on retrouve une certaine solidité, sûreté, surtout dans la possession de balle et dans le jeu sans ballon lorsque l’on doit défendre. »