Estac Troyes

Pros

L’adversaire – La montée en puissance de l’OGC Nice

Mercredi 09 Août 2017 à 18h12

L’OGC Nice est en passe de se prendre au jeu. Quatrième au terme de la saison 2015-2016 (avec Claude Püel), il s’est classé un rang au-dessus la saison suivante, après un changement d’entraîneur, le Suisse Lucien Favre prenant la relève. Après Ben Arfa en 2015-2016, les Niçois ont attiré de nouveaux joueurs de grands talents. Ainsi, bien qu’Hatem Ben Arfa soit parti au PSG, étaient arrivés Belhanda, Dante, Dalbert, Eysseric et, surtout, Mario Balotelli. La venue du fantasque international italien avait fait l’effet d’une bombe. Toutefois, « Super Mario » confirmait bien ses grandes qualités de buteur, inscrivant 15 réalisations sous le maillot niçois. Déployant un jeu séduisant, Nice luttera longtemps avec Monaco et le Paris Saint-Germain pour un titre qui reviendra finalement et justement à l’équipe de la Principauté. Mais troisièmes, à 9 points du PSG et avec 11 unités d’avance sur Lyon, le quatrième, les Azuréens se qualifiaient pour le 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions. On aura craint pour eux lorsque le tirage tomba et leur octroya l’Ajax d’Amsterdam comme adversaire. Avec un but de Balotelli, le Gym prendra l’avantage au match aller mais se fera rejoindre. Un nul 1-1 qui laissera planer la menace d’une élimination pour le retour, à Amsterdam, sans son buteur italien blessé. Les joueurs de Favre s’en tireront pourtant au mieux, ouvrant le score et le clôturant pour signer un 2-2 qui leur permet de disputer le barrage pour accéder à la phase de poules de la compétition majeure européenne.

Le sort n’a cependant, une fois de plus, guère gâté les Niçois puisque c’est le Napoli qui va se dresser sur leur chemin. Mardi soir, ils seront donc au pied du Vésuve pour un match aller volcanique. Ils ne pourront pas bénéficier de leur toute dernière recrue, avec laquelle ils viennent de défrayer une nouvelle fois la chronique, l’international néerlandais Wesley Sneijder. Ils pourront toutefois aligner Allan Saint-Maximin, qui vient également de s’engager, transféré de Monaco, à l’issue d’un prêt à Bastia. Pétri de talent, ce jeune joueur de 20 ans peut définitivement se révéler sous le maillot rouge et noir. Si peu, comme il se murmure, qu’Hatem Ben Arfa revienne, on aurait là un secteur offensif hors du commun et l’OGC Nice figurerait probablement comme l’un des candidats au titre, peut-être même supérieur à son voisin monégasque dans l’état actuel des effectifs.

 

 

OLYMPIQUE GYMNASE CLUB DE NICE

 

Date de fondation : 9 juillet 1904  

Statut : SASP

Budget prévisionnel : 45 M€ 

Président : Jean-Pierre Rivère

Stade : Allianz Riviera – 35 624 places

 

 

Palmarès : Champion de France de Ligue 1 : 1951, 1952, 1956 et 1959 – Champion de France de Ligue 2 : 1948, 1965, 1970 et 1994 - Vainqueur Coupe de France : 1952, 1954 et 1997.

 

 

Les cinq dernières saisons : 2012-2013 L1 : 4e –  2013-2014 L1 : 17e – 2014-2015 L1 : 11e – 2015-2016 L1 : 4e – 2016-2017 L1 : 3e

 

Classement final 2016-2017 : 3e – 78 pts – 38 matches – 22 victoires – 12 nuls - 4 défaites – 63 bp – 3 bc.

 

Staff technique – Entraîneur : Lucien Favre – Entraîneurs-adjoints : Frédéric Gioria et Adrian Ursea – Entraîneur des gardiens : Lionel Létizi – Préparateurs physiques : Alexandre Dellal, Bernard Cora et Christopher Juras.

 

Principaux joueurs : Yoan Cardinale, Dante, Christophe Jallet, Maxime Le Marchand, Wylan Cyprien, Valentin Eysseric, Vincent Koziello, Pierre Lees-Melou, Jean-Victor Makengo, Arnaud Lusamba, Jean-Michaël Seri, Wesley Sneijder, Rémi Walter, Allan Saint-Maximin, Mario Balotelli, Mickaël Le Bihan, Alassane Pléa.

 

Résultat précédent : Saint-Etienne-Nice : 1-0

Classement actuel : 14e – 0 pt – 1 match – 0 victoire – 0 nul - 1 défaite – 0 bp – 1 bc.

Le dernier Nice-Estac

5 mars 2016 – 29e journée de Ligue 1

  

Nice-Estac : 2-1 (2-3)

Allianz Arena – 13 160 spectateurs – Arbitre : Bartolomeu Varela, assisté de Fabrice Plançon et David Benech. 4e arbitre : Guillaume Paradis.

Buts : Germain (12’) et M. Traoré (72’) pour Nice, Cardinale (27’ csc) pour l’Estac.

Avertissements : Boscagli (56’) pour Nice et M. Dabo (29’) pour l’Estac.

 

Nice : Cardinale – Pereira, Genevois, Bodmer (Boscagli (46’), Pied – Walter, N. Mendy, M. Traoré (Wallyson 81’), Seri – Pléa (Ben Arfa 60’), Germain. Entraïneur : Claude Puël.

 

Estac : Dreyer – Ngcongca, Rincon, Thiago (Ben Saada 77’), M. Dabo (Mavinga 49’) – Confais, Pi - Jean, Nivet, Azamoum (Darbion 82’) - Guèye 77’). Entraîneur : Mohamed Bradja avec Michel Padovani et Olivier Tingry.