Estac Troyes

Actualités

ESTAC 1-1 Rennes : Le compteur est ouvert

Dimanche 06 Août 2017 à 01h50

C’est une équipe troyenne séduisante qui a évolué ce soir au Stade de l’Aube. L’Estac est loin d’avoir raté son retour en Ligue 1 Conforama, au contraire ! 
Après le quart d’heure de jeu plutôt en faveur des Rennais, on a senti que les Troyens prenaient la maîtrise du jeu, avec deux occasions coup sur coup d’Adama Niane : un premier ballon sur le montant gauche de Diallo, puis un deuxième cadré, mais repoussé par ce dernier. Côté défensif, c’est un Christophe Hérelle puissant qui a joué ce soir : il n’hésitait pas à la 6’ à tacler proprement Hunou alors bien parti pour centrer. Une défense solide, bien aidée par un Mamadou Samassa décisif à plusieurs reprises, notamment à la 33’, en réalisant une claquette pour sortir la frappe puissante d’André.

En seconde période, c’est Samuel Grandsir qui s’est illustré dès la reprise avec l’ouverture du score à la 46’. Servi par Adama Niane, il frappait de l’intérieur du pied droit, petit filet opposé, 1-0 pour l’Estac ! C’est lui également qui à la 65’ était descendu en défense pour empêcher Lea Siliki d’égaliser, avant que Jordan Tell ne s'en charge à la 69'.

Un bon point de pris ce soir au Stade de l’Aube. S’il reste bien sûr, et c’est tout à fait normal, des réglages à faire, c’est une belle équipe de Troyes qui a fait son entrée en première division du championnat français ce soir. 
Et comme un symbole, pour le retour de l’Estac dans l’élite, c’est Samuel Grandsir, formé au club, qui a ouvert le compteur buts de la saison, inscrivant par la même occasion le premier but de sa carrière en Ligue 1 Conforama.

Prochain test pour les Troyens dès la semaine prochaine avec le premier match à l’extérieur à Nice, vendredi prochain. Quant à vous supporters troyens, nous vous retrouverons au Stade de l’Aube le 19 août pour la réception de Nantes. Et si vous n’êtes pas encore abonné, dépêchez-vous, vous n’avez que jusqu’au 12 août pour le faire. Ce serait dommage de rater ce qui présage d’une belle saison troyenne…

 

Christian Gourcuff (entraîneur rennais) : 

«  Le match nul est le résultat, mais en terme d’occasions nous étions largement dominateurs. Je m’attendais à davantage de maîtrise mais notre base défensive n’était pas sereine. Nous nous devions de remporter ce match. Nous avons mis dix minutes pour contrôler la partie, mais à un rythme trop tranquille pour mettre Troyes en difficulté. Ils ont repris confiance et nous avons senti chez nous un doute s’installer. » 

 

Jean-Louis Garcia (entraîneur troyen) : 

« Nous avons assisté à un très bon match. Il y a eu du jeu, des occasions des deux côtés. Nous avons rivalisé avec une équipe qui a un très gros potentiel. Il nous a manqué un peu de métier, d’expérience, notamment sur ce but rennais. Les entrants rennais ont été très percutants. Ce qui me laisse des regrets, c’est que que j’ai l’impression que nos occasions étaient plus franches. Avec plus de lucidité en première période, nous aurions pu ouvrir le score plus tôt. C’est un premier point qui nous permet d’ouvrir notre compteur en Ligue 1. Nous rivalisons sur l’impact en essayant de bien nous placer tactiquement. Je n’ai pas senti que nous avons trop souffert physiquement, même si nous avons eu quelques soucis sur des ballons aériens. La possession était rennaise en seconde période. Par séquences, il aurait fallu avoir plus de réussite. Nous ne sommes qu’à 71% de passes réussies, ce qui est loin de nos standards habituels. Cela prouve que nous avons beaucoup de déchets et du travail à faire sur ce point. Mamadou Samassa a dans l’ensemble réalisé des arrêts largement à sa portée. Il a bien fait son job. Samuel Grandsir a progressé et pris de la maturité tout au long de l’année dernière. Il a franchi des paliers et doit encore s’améliorer, car c’est lui qui perd le ballon sur le but égalisateur. Il a un très gros potentiel. Il y a une belle concurrence avec Bryan Pelé qui est entré en fin de match. A la fin du match, j’ai tenu un discours positif : nous avons ouvert notre compteur ce soir, nous aurions pu le gagner mais nous avons su ne pas le perdre. Nous avons l’humilité de penser que chaque point pris est important. A la fin du match, j'ai eu pour mes joueurs un message d’encouragement pour bien récupérer, et se préparer pour faire valoir nos qualités dès la semaine prochaine à Nice. » 

 

Samuel Grandsir (attaquant troyen) :

« Sur les dix premières minutes, nous avons beaucoup défendu. Nous faisions beaucoup de fautes, mais nous avons repris le jeu après. Je pense que nous pouvions mener avant la mi-temps. Le coach nous a dit de continuer et de ne pas lâcher. Sur mon but, j’ai senti qu’Adama revenait vers moi, j’avais senti le coup. Malgré l’égalisation, nous n’avons pas baissé les bras et conservons le point du nul. C’est mon deuxième match en Ligue 1, et je suis très content d’avoir inscrit mon premier but en Ligue 1. C’était important de ne pas perdre ce match ce soir à la maison, nous avons su faire preuve de caractère et maintenir le score. »

 

Benjamin Nivet (capitaine troyen) :  

« Nous aurions pu mener au score plus tôt, en nous créant les meilleures occasions en première période. A 1-0, Rennes a fait le forcing pour revenir. Ce score est logique. C’est un réel plaisir de pouvoir rejouer à ce niveau. Physiquement, on a senti une baisse de régime en seconde période, car Rennes a fait un pressing haut et a tout fait pour revenir au score. C’est un bon point de pris contre une belle équipe, nous ouvrons notre compteur et c’est important. »