Estac Troyes

Pros

Gagner encore en efficacité

Lundi 24 Juillet 2017 à 18h23

Comme c’était prévu, Jean-Louis Garcia a resserré les rangs vendredi soir à Auxerre. Des 20 joueurs déplacés, tout le monde n’a pas joué et c’est une équipe se rapprochant d’une formation type qui a débuté la rencontre, avec, pour la première fois la présence d’Adama Niane qui aura disputé toute la première mi-temps. Un peu plus en avance dans sa préparation, l’AJ Auxerre qui entamera son championnat lundi prochain par la réception de Lens pour le premier gros choc de Domino’s Ligue 2 de la saison, constituait un adversaire de choix. L’Estac a pu ainsi, en situation, mesurer tout le chemin restant à faire avant de prétendre être prête. Elle aura aussi, heureusement, pu constater plusieurs avancées dans sa préparation.

 

Stéphane Darbion au tempo

 

 

Les Troyens ont rapidement eu l’emprise sur la rencontre. Pendant un peu plus d’un quart d’heure, les joueurs de Jean-Louis Garcia ont récité un jeu huilé et collectivement très au point, emmené le plus souvent par un Stéphane Darbion très en vue. C’est lui qui va être à l’origine de l’ouverture du score dès la 5’, avec, à la conclusion, Samuel Grandsir bien servi par Tristan Dingomé. C’est encore Darbion qui délivre un service caviar pour un Benjamin Nivet seul face au but, qui a le temps d’amortir avant de frapper étonnamment au-dessus du but grand ouvert de Boucher (13’). Entre-temps toutefois, l’AJA avait placé un contre à trois contre deux mais Pape Sané glissait dans la surface et ne pouvait dans la continuité que servir en retrait Moussa Diallo sont le tir était maîtrisé par Mamadou Samassa. La domination troyenne s’estompera au fur-et-à mesure que l’AJA refera surface. On assistera alors à des actions de part et d’autre construites avec beaucoup d’application. Un vrai boulot de répétitions schématiques. Les Auxerrois avaient haussé leur rythme. Momo Yattara tentait un lobe de 20 mètres mais ne cadrait pas (37’). Boucher devait encore intervenir pour sauver son but en conclusion d’un corner à deux, Darbion-Nivet (42’). Adama Niane frappera en force mais Boucher repoussera des deux pieds (43’), puis, juste avant la pause, il servira Johann Obiang lancé en direction du but auxerrois mais qui tirera à gauche du but ajaïste. Très actif, couvrant beaucoup de terrain, le meilleur buteur de la Domino’s Ligue 2 de la saison passée a fait une entrée intéressante.

 

 

Histoire de pénalties

 

 

Niane ne revenait pas sur le terrain à la reprise comme prévu. François Bellugou laissait également sa place. Jonathan Tinhan et Karim Azamoum prenaient la relève. Accroché par Ndicka dans la surface, Tinhan obtenait un pénalty non contestable qu’il frappait lui-même mais que Boucher, parti du bon côté, arrêtait (47’). On retrouvait ensuite Darbion qui glissait à Grandsir à droite dont le centre parvenait à Tinhan pour une reprise imparfaite. L’ancien amiénois ne cadrait pas ensuite sur une remise en retrait de Nivet (58’). Les différents changements intervenant à la 67’ des deux côtés rebattaient les cartes. L’Estac se créait une nouvelle occasion, à la 72’, sur un long renversement d’Aloïs Confais pour Bryan Pelé qui rentrait avant de frapper au-dessus. La vivacité auxerroise donnait quelques soucis à la défense troyenne et l’égalisation arrivait à la 77’ à la suite d’un coup-franc pour une faute de Vizcarrondo sur Fumu Tamuzo. La tête de Yaya Touré était à la conclusion. Fumu Tamuzo puis Montiel pouvaient donner l’avantage à l’AJA mais leurs tentatives n’accrochaient pas le cadre. Le dernier nommé insistait mais Samassa claquait don ballon au-dessus de sa transversale (85’). Côté troyen, depuis son entrée, on voyait beaucoup Chaouki Ben Saada. A la conclusion d’une action Dingomé-Azamoum, il frappait légèrement au-dessus du but auxerrois (86’). C’est à lui que reviendra d’inscrire le but de la victoire troyenne sur un pénalty généreusement accordé pour une main de Tacalfred peu évidente lors d’un duel complètement excentré avec Bryan Pelé (89’). Ben Saada donnera encore une dernière balle de but à Pelé (90’+2) mais l’ex-brestois placera son ballon au-dessus du but local. L’Estac accueillera Amiens pour l’ultime match de préparation, samedi, à 18h, au Stade de l’Aube, rencontre offerte aux abonnés.

 

Les équipes

 

AJ Auxerre : Boucher – Youssouf, Tacalfred, Ndicka, M. Diallo (Y. Sané 46’) – Adéoti (Goujon 67’), B. Touré (Fumu Tamuzo 46’), Obraniak (Sangaré 67’), Philippoteaux (Ayé 67’) – Yattara (Sakhi 46’), P. Sané (Montiel 67’).

 

Estac : Samassa – Deplagne (Cordoval 87’), Vizcarrondo, Hérelle (Giraudon 90’), Obiang – Bellugou (Azamoum 46’) – Grandsir (Ben Saada 74’), Dingomé, Nivet (Confais 67’), Darbion (Pelé 67’) – Niane (Tinhan 46’).

 

La rencontre était arbitrée par Karim Abed, assisté de Julien Aubé et Antoine Valnet.

 

 

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir
Billetterie en vente Billetterie

Billets en vente

Réservez vos billets

Autour de l'Estac