• Mamadou Sissako, Christophe Hérelle et Jan Kaye officiellement présentés
Estac Troyes

Mercato

Mamadou Sissako, Christophe Hérelle et Jan Kaye officiellement présentés

Mercredi 27 Juillet 2016 à 17h36

Il y avait, une nouvelle fois, effervescence dans la salle d'interviewes Emile Rummelhardt du Stade de l'Aube ce midi au moment où apparaissaient le président Daniel Masoni, Jean-Louis Garcia, l'entraîneur de l'Estac, et les trois dernières recrues troyennes, les attaquants Jan Kaye et Mamadou Sissako, et le défenseur Christophe Hérelle. Le discours présidentiel était court mais précis à l'égard de chacun des trois joueurs qu'il présentait succinctement, laissant ensuite la parole aux différents journalistes pour toute une série de questions, le coach étant ensuite interrogé à son tour sur ces joueurs dont il dispose dorénavant et recrutés avec son aval.


Mamadou Sissako, né le 20 avril 1996 à Villepinte (93), attaquant ou milieu offensif, 1,71m, a joué à Aulnay-sous-Bois avant de rejoindre Le Havre où il a été formé, aux côtés d'un certain Kingsley Coman. Il a été 9 fois sélectionné en équipe de France, chez les U16, U17 et U18. Régulièrement surclassé dans les différentes catégories d'âge, il évoluait avec la réserve havraise (CFA2). Il a signé un contrat de trois ans. Il portera le n°25.

« Je suis venu à l'Estac pour franchir un nouveau cap. Je sais qu'ici il y a un bon coach et qu'on donne leur chance aux jeunes. J'espère d'abord bien m'intégrer et bien travailler pour poursuivre ma progression. Je dois encore avancer sur le plan physique. Je peux jouer soit derrière l'avant-centre ou sur le côté gauche. »

 

L'avis de Jean-Louis Garcia : « C'est un joueur émergeant, avec un gros potentiel. Il peut évoluer offensivement à plusieurs postes, à gauche comme à droite. Il est explosif, il provoque et percute et c'est aussi un dribleur. »

 

 


[Recrue] Mamadou Sissako : "Poursuivre ma... par ESTAC_TV

 

 

Christophe Hérelle, né le 22 août 1992 à Nice (06), défenseur axial, 1,88m. Niçois de naissance, il a pourtant grandi à la Martinique dès l'âge de quatre ans. Mais à 18 ans, repéré par l'ancien professionnel de Guingamp, Charles-Edouard Coridon, il revient en métropole pour rejoindre le FC Sochaux qui le forme en le faisant s'entraîner avec les pros. Il sera prêté une saison à Colmar pour jouer en National et y restera une année supplémentaire après s'y être engagé. On le remarque et c'est Créteil qui parvient à le convaincre. Ce jeune papa d'un petit Aydem de trois semaines vient de parapher un contrat de trois ans avec l'Estac. Il portera le n°13.

« J'ai connu de bons moments à Créteil et de bonnes personnes. J'ai eu beaucoup de temps de jeu mais la saison a été très difficile malgré une bonne ambiance dans le vestiaire. Une relégation, c'est difficile à vivre. Je ne voulais pas rejouer en National. J'avais un contact avec Nice, mais le changement d'entraîneur a tout stoppé. C'est Luis (De Sousa) qui m'a amené à Créteil et il m'a convaincu de venir à l'Estac. Je viens pour continuer ma progression avec l'envie de m'imposer et d'avoir du temps de jeu. »

 

L'avis de Jean-Louis Garcia : « C'est un plus pour le groupe et l'équipe. Il est grand, va vite malgré sa grande taille et est habile techniquement. Il compte plusieurs saisons à plus de 30 matches. Dans ce secteur de jeu, nous devions palier à la blessure de Rincon, un élément important de notre équipe. Christophe a une phase de progression très forte. Lui aussi est un joueur émergeant, avec du potentiel. Sa polyvalence a fait partie de la réflexion que nous avons menée, puisqu'il peut jouer à droite de la défense, mais aussi tenir un rôle de sentinelle. »

 

 


[Recrue] Christophe Hérelle : "Tout faire pour... par ESTAC_TV

 

Jan Kaye, né le 29 janvier 1996 à Genève (Suisse), attaquant, 1,84m. Belge par son père, français par sa mère originaire de la Martinique, il a commencé par jouer au football avec ses copains, pour le plaisir, à Genève où résident toujours ses parents. Il a ensuite intégré les classes de sport-études d'Auxerre et jouait en U19 DH avec l'AJA. Puis il est allé jouer à l'AS Drancy avant, en 2014, d'intégrer Evian TG. Il s'y révèlera en fin de saison dernière, jouant huit des neuf derniers matches, marquant deux buts. Il signera alors en juin un premier contrat pro qui deviendra caduque après le dépôt de bilan du club savoyard. A l'Estac, son contrat est de trois ans. Il portera le n°28.

« Etant arrivé plus tard que les autres dans le monde du football professionnel, je me suis accroché à Evian et j'ai travaillé plus que les autres. En U19 ça a été difficile mais le coach m'a fait confiance. La saison dernière, j'ai été appelé à jouer en fin de saison avec l'équipe pro et j'ai commencé à marquer. On m'a donc gardé et ce fut un rêve de jouer avec les pros. Je ne pensais pas à ça quand je suis arrivé là-bas. On m'a fait signer un contrat professionnel qui n'a finalement pas été homologué. Sinon, je serais resté là-bas. Heureusement, mes agents ont bien travaillé et je rejoins une bonne équipe de Ligue 2 et un club qui donne leur chance aux jeunes. C'est une très belle opportunité. »

 

L'avis de Jean-Louis Garcia : « On le suivait. C'est une des révélations de la fin de saison de Ligue 2. Il a été le porteur d'espoir du club savoyard sur les derniers matches. Il marquait et obtenait des pénalties. Evian aurait probablement pu prendre quelques points de plus s'il l'avait fait jouer plus tôt. C'est un garçon plein de fraîcheur, de spontanéité et intelligent. C'était une opportunité à ne pas manquer et le club a été très présent sur ce coup-là. On n'a pas réalisé de recrutement bling-bling mais on a de la bonne came.»




[Recrue] Jan Kaye : "L'Estac, une belle... par ESTAC_TV

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir