Estac Troyes

Amateurs

Le Centre de Formation de l'Estac poursuit sa progression

Jeudi 07 Juillet 2016 à 09h34

La FFF a communiqué hier le classement des Centres de Formation agréés et celui de l'Estac y figure au 15e rang, un classement qu'il n'avait jamais encore atteint. Le centre troyen confirme sa progression et gagne trois places par rapport au classement de la saison dernière. Désormais dans le top 15, il précède des centres qui jouissaient il n'y a pas si longtemps d'une grosse réputation : Le Havre, Montpellier, Lorient ou Saint-Etienne. Seuls 10 clubs de Ligue 1 sont mieux classés et l'Estac arrive au 5e rang des clubs de Ligue 2.

Ainsi, saison après saison, le Centre de Formation de l'Estac s'installe un peu plus dans la hiérarchie des centres performants. Classé en classe A et en catégorie 1, le plus haut niveau national,  il dispose de tous les moyens, matériels et humains, pour poursuivre à l'avenir sa progression. Il est bien évidemment très loin de l'Olympique Lyonnais, le meilleur, mais se rapproche de quelques-uns de ceux qui sont encore devant lui. 


Les résultats sportifs : une simple vitrine

 

Qu'est-ce qui explique l'avancée de l'Estac dans le domaine de la formation. Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les performances sportives des différentes équipes qui stimulent le classement. Ces performances ne font que traduire la qualité du recrutement et de la formation des jeunes. Que les U17 soient parvenus en demi-finale du championnat de France et que les U19 aient terminé 3es de leur groupe cette saison, ça n'a donc pas d'incidence directe. En revanche, comme il s'agit de former des joueurs professionnels, qui plus est de qualité, ce sont tous les signes qui concrétisent la réussite de cette formation qui sont pris en compte et traduits en points.

 

Principal critère : le nombre de contrats professionnels

 

C'est ainsi que sont comptabilisés les contrats signés dans un club professionnel faisant partie des dix meilleurs pays selon le classement UEFA, par tous les joueurs de moins de 25 ans, à commencer par le club d'origine bien-sûr. Quand Aloïs Confais et Samuel Grandsir signent leur premier contrat pro, ou quand Corentin Jean, Jimmy Cabot ou Paul Bernardoni s'engagent respectivement avec Monaco, Lorient et Bordeaux, les points s'accumulent. Le nombre de matches disputés dans leur club formateur par les néo-pros durant les deux saisons qui suivent la signature de leur premier contrat amènent d'autres points. Les derniers cités ont par conséquent rapporté beaucoup ces derniers temps. Autre critère pris en considération, le nombre de matches joués dans la saison en sélection nationale par des jeunes joueurs en formation. Ces dernières saisons, Corentin Jean, Paul Bernardoni et Aloïs Confais ont collecté les points pour l'Estac.

 

La compétence et la qualification des formateurs

 

Si les critères sportifs sont essentiels, la compétence des formateurs est également un autre critère de la plus haute importance générateur de points en fonction du nombre et de la qualification de tous les éducateurs rattachés au centre, mais aussi de leur ancienneté. Exemple pour l'Estac : deux éducateurs sont titulaires du Diplôme de Formateur (Farès Bouzid et Carlos Lopez) et Farès Bouzid comme Benjamin Bureau sont présents et en fonction depuis longtemps : 11 ans pour le premier, 9 ans pour le second.

 

Les bons résultats scolaires

 

Cinquième et dernier point, et non des moindres : l'enseignement et la scolarité (Bac, CAP, Brevet, BTS, etc.). Le nombre de diplômes obtenus par les jeunes en formation entre largement en compte. Avec son lycée privé et agréé par l'Education Nationale et son nombre important de professeurs (22), mais aussi avec les conventions liant le centre aux lycées Chrestien de Troyes et des Lombards, l'Estac dispose d'une forte ossature éducative et les résultats s'en ressentent : 100% de réussite au Bac ces dernières années. C'est un des moteurs de l'avancée régulière du centre dans les classements de ces dernières saisons.

On le constate : l'Estac est un des clubs les plus solidements implantés dans le paysage footballistique national. On suit prioritairement le parcours de son équipe professionnelle mais on n'imagine pas toujours avec lucidité et objectivité ce qui existe derrière. A 30 ans, le club est désormais dans toute la force de l'âge. 

 

 

Le classement des Centres de Formation 2015-2016 (entre parenthèses : le classement 2014-2015)

 

1. Olympique Lyonnais (1)

2. Paris St Germain (3)

3. Toulouse FC (14)

4. Girondins de Bordeaux (10)

5. AS Monaco (5)

6. AJ Auxerre (9)

7. Stade Rennais (6)

8. FC Metz (4)

9. RC Lens (2)

10. FC Nantes (11)

11. AS Nancy-Lorraine (8)

12. FC Sochaux (19)

13. OGC Nice (15)

14. Valenciennes FC (17)

15. Estac (18)

16. Le Havre AC (16)

17. Montpellier HFC (7)

18. Lille OSC (13)

19. FC Lorient (21)

20. Berrichonne de Châteauroux (12)

21. AS St Etienne (20)

22. Olympique de Marseille (23)

23. En Avant Guingamp (26)

24. Stade de Reims (28)

25. Stade Malherbe de Caen (22)

26. Stade Lavallois (24)

27. Nîmes Olympique (29)

28. SC Bastia (27)

29. Tours FC (25)

30. Chamois Niortais (30)

31. Evian TG (34)

32. AC Ajaccio (33)

33. Dijon FCO (31)

34. Stade Brestois (36)

35. Angers SCO (32)

 

35e la saison dernière, le FC Istres n'a plus de centre.

 

 

FIL INFO

La Boutique de l'Estac

La boutique de l'Estac

Voir